Une minute de silence pour les 11 victimes de Munich

WhatsAppEmailPrintPartagez

Le comité olympique et son président Jacques Rogge refusent d’honorer la mémoire des 11 athlètes israéliens assassinés par des terroristes lors des Jeux olympiques de Munich en 1972. Les familles des victimes demandent une minute de silence depuis des années. Pour marquer le quarantième anniversaire du massacre, Ankie Spitzer, la veuve de l’un des athlètes a lancé une pétition en-ligne et réclame une minute de silence pendant la cérémonie d’ouverture.

Une minute de silence pour Moshe Weinberg, Yossef Romano, Ze’ev Friedman, David Berger, Yakov Springer, Eliezer Halfin, Yossef Gutfreund, Kehat Shorr, Mark Slavin, Andre Spitzer and Amitzur Shapira. Que leur souvenir soit béni.

Ankie Spitzer explique sa démarche qui se veut apolitique et simplement humaine.

Rejoignez l’événement Facebook, 1 Minute for Munich et le vendredi 27 juillet à 11 heures en France ou à 12h00 si vous êtes en Israël, gardez une minute de silence en souvenir de 11 athlètes assassinés.

La minute de silence n’ayant pas été acceptée, les veuves des athlètes demandent aux spectateurs de la cérémonie d’ouverture vendredi soir de se lever lors du discours de Jacques Rogge et d’organiser ainsi une minute de silence spontanée.

Pour voir un reportage sur les événements tragiques du 5 septembre 1972 aux Jeux olympiques de Munich:


Reportage 1.3 Terrorisme, JO de Munich (1972) par boola-p

Une minute de silence aux Jeux olympiques de Londres, 40 ans après, pour les 11 victimes des Jeux olympiques de Munich, c’est trop demander?