Pas de coup de coeur pour la Saint Valentin!

2 articles par semaine en dix ans! soutenez Kef Israël avec un don:

WhatsAppEmailPrintPartagez

Je n’aime pas la Saint Valentin. Les déclarations d’amour à jour fixe ne font pas palpiter mon coeur! Je croyais qu’en habitant en Israël, j’échapperai à cette frénésie de coeurs, de rouge, de kitsch, de restaurants romantiques, à toute cette mise en scène commerciale. Pas de chance, la Saint Valentin est très populaire en Israël ou devrais-je plutôt écrire au pays de Tel Aviv. Dans les journaux, des listes de restaurants romantiques, des suggestions de cadeaux. Dans les vitrines, du rouge  et des coeurs. Franchement, moi je n’ai pas de coup de coeur pour la Saint Valentin. D’ailleurs, dans le calendrier hébraïque, la journée associée à l’amour est Tou B’Av, le 15 du mois d’Av, c’est-à-dire à peu près la mi-août, quand il fait torride.

Aujourd’hui, nous sommes le לֹ בשבט le dernier jour du mois de Shevat qui a été choisi en Israël pour être le Jour de la Famille, יום המשפחה , en fait la Fête des Mères rebaptisée à la sauce égalitaire (surtout que c’était difficile de trouver un jour qui aurait convenu à la Fête des Pères). Cette date correspond à l’anniversaire du décès d’Henrietta Szold. Cette femme remarquable n’eut pas d’enfants mais elle créa l’Organisation sioniste des femmes américaines Hadassah et elle fut très active dans l’Alyat HaNoar qui permit le sauvetage de 22000 enfants juifs. L’organisation sioniste porte le nom d’Hadassah car elle fut fondée aux alentours de Pourim, Hadassah est le nom biblique de la reine Esther, l’héroïne de Pourim.

Bien que nous soyons le Lamed de Shevat, nous sommes aussi Rosh Hodesh Adar, le début d’un nouveau mois. Le temps de la nouvelle lune, de la néoménie sur lequel se base le calendrier hébraïque. Je m’y perds un peu moi-même. Heureusement que je peux téléphoner à Esther pour des explications! A la tombée de la nuit, nous serons le א אדר le premier jour du mois de Adar, le mois de Pourim. A cette occasion, j’inaugure une nouvelle rubrique la KO, la Kef Opinion.  C’est Anaël qui a trouvé le nom. A la fin des billets de cette nouvelle rubrique, je poserai une question et je serai ravie de lire vos avis dans les commentaires ou sur la page Kefisrael de Facebook.

La volonté de fêter la Saint Valentin ou la Fête des mères ou le Jour de la famille est ancrée dans le désir de faire comme tout le monde, tout le monde étant le monde occidental européen et surtout américain. Israël oscille sans cesse entre sa volonté d’être comme tout le monde  et le désir d’être lui-même, entre une recherche de normalité et une volonté d’assumer sa différence juive.

Israël, comme ou autrement?
Qu’en pensez-vous?

Le 14 février 2006, la «reine de la chanson israélienne», la chanteuse Shoshana Damari, au délicieux accent yéménite disparaissait. Elle chante ici une chanson intitulée Deux roses:

     

Soutenez Kef Israël