Le musée Rockefeller à Jérusalem

WhatsAppEmailPrintPartagez

Certains musées, certaines maisons, certains lieux ont une atmosphère particulière. De calme, de sérénité. Le musée Rockfeller à Jérusalem est l’un de ces lieux. Pour y accéder, on doit traverser une Jérusalem bruyante, encombrée, agressive quelquefois. On passe l’entrée et les bruits de la ville s’estompent, tout est tranquille, la vue est magnifique, on oublie qu’à cet endroit-même des combats se sont déroulés.

Le musée Rockefeller a été bâti pendant le Mandat britannique par l’architecte, Austen St Barbe Harrison (1891-1976) qui a aussi construit la grande poste de Jérusalem dans la rue Yaffo. Il porte le nom de John D. Rockefeller, le mécène qui a financé son édification.

Musée Rockfeller, patio intérieur

Musée Rockfeller, patio

 

Ce musée archéologique a été inauguré en 1938 par les Anglais. Après 1948, c’est une commission internationale qui le gère mais en 1966, les Jordaniens le nationalisent. Depuis la guerre des Six jours, il dépend du Musée d’Israël.

IMG_2151

Pour la petite histoire, en 1906, l’emplacement avait été repéré par le KKL, le Fonds national juif qui voulait acheter le terrain pour construire l’école rêvée par Boris Shatz, l’école d’arts Bezalel, aujourd’hui situé sur Har Hatsofim.

Le musée recèle de nombreux trésors trouvés dans la région.

Je vous en livre un: une mosaïque avec les noms des mois hébraïques et notamment le mois de Tichri.

Les mois hébraïques en mosaïque

Les mois hébraïques en mosaïque

Pour voir une présentation en anglais, Le musée Rockefeller, quand L’Occident rencontre l’Orient