Matisyahu chante Jérusalem au Festival où on a voulu le boycotter

WhatsAppEmailPrintPartagez

 

Le BDD, le mouvement de boycott anti-israélien, qui prétend être antisioniste mais non antisémite avait demandé aux organisateurs du Festival de musique reggae Rototom Sunsplash en Espagne d’annuler la participation du chanteur américain juif Matishiyahu. Les organisateurs avaient alors demandé au chanteur qu’il fasse une déclaration sur le conflit israélo-palestinien. Matisyahu a bien entendu refusé. Le Festival l’a déprogrammé. Lever de boucliers, support au chanteur. Les organisateurs réinvitent Matisyahu qui accepte de chanter.

Sur sa page Facebook, il écrit : Ce soir, c’était difficile mais spécial. Chaque occasion de faire de la musique est une bénédiction.

Hier soir, il a déclaré que son seul drapeau, c’était la musique et a chanté : Jérusalem si je t’oublie !