Zéro motivation – un film de Talia Lavi

WhatsAppEmailPrintPartagez

Nous retrouvons avec grand plaisir notre chroniqueuse cinéma israélien Brigitte C.

Zéro motivation – un film de Talia Lavi
En hébreu : Effèss beyakhassei Enoch. אפס ביחסי אנוש
Titre du film en anglais : Zero motivation.

Attention : esprit de sérieux s’abstenir.

Dans une base militaire au fin fond du désert, 5 soldates perdent leur temps à de la paperasserie tandis que leur officier femme, qui rêve à un brillant avenir militaire, essaie en vain de les mettre au pas et d’améliorer leur rendement afin de passer avec succès la revue du service prévue quelques semaines plus tard. Parmi les cinq, deux binômes : deux soldates qui passent leur temps à chanter à deux voix ; deux autres, amies-ennemies qui sont l’axe du film. Et la dernière, une sociopathe déjantée. Chacune doit trouver sa place face aux autres dans cet ensemble improbable.

10455011_518472338280005_2658243263757232833_o

Dans cette comédie noire rien ne se passe comme prévu. Cocasse, absurde, parfois cruel, le plaisir tient à la fois du dérapage inattendu de certaines scènes ( impossible de raconter sans gâcher) comme des chutes prévisibles. Quant aux hommes, tous soldats, ils sont comme sur une autre planète.
Talia Lavi nous surprend, nous fait rire et nous dit ce qu’elle pense de l’ineptie militaire. On pense à ‘Mash’, bien sûr.
Les actrices sont toutes formidables et le patchwork musical de Ran Begano est un délice.

Ce film est le premier long métrage de Talia Lavi. Il a été primé meilleur film au dernier festival du cinéma indépendant de Tribeca à New-York le 28 avril 2014.