Danit Peleg, la styliste israélienne qui imprime les vêtements en 3D à la maison

WhatsAppEmailPrintPartagez

Collection

Une collection de vêtements imprimés en 3D entièrement à la maison, c’est le défi qu’a relevé la jeune styliste israélienne Danit Peleg pour son projet de fin d’études à Shenkar, l’école de stylisme où a étudié Alber Elbaz.

Le résultat est étonnant, des vêtements avec du mouvement ! Les chaussures rouges sont aussi imprimées avec une imprimante

Cinq vêtements entièrement imprimés en trois dimensions avec des imprimantes destinées à un usage à domicile, auxquelles tout le monde peut avoir accés. C’est une révolution ! Seule la styliste, Iris Van Herpen a déjà présenté dans ses collections au moins une robe imprimée en 3D.

Parce qu’imprimer un vêtement en 3D n’est pas facile. Il faut d’abord résoudre le problème de la matière. Danit Peleg nous confie : J’ai toujours été intéressée par la connexion entre la mode et la technologie. C’est vrai, je ne connaissais rien sur cette technique mais j’ai pensé que c’était vraiment intéressant et novateur. J’ai fait de la recherche et j’ai trouvé un laboratoire à Tel Aviv, TechFactoryPlus où j’ai travaillé avec des experts dans ce domaine et où j’ai pu élaborer un processus applicable à des vêtements.

L’une des raisons pour laquelle il existe si peu de vêtements imprimés en 3-D est que le matériel utilisé est rigide. Mais Danit Peleg a choisi de travailler avec du FilaFlex, une nouvelle matière plus souple.

Le résultat est vraiment beau, cela ressemble à de la dentelle et c’est tout en mouvement.

Pour le moment cette technique est encore expérimentale, il faut presque 400 heures pour imprimer une robe, mais peut-être d’ici peu, nous pourrons être libre d’imprimer nos envies à la maison ou dans une chambre d’hôtel ! Imaginez le potientiel…

danitdéfilé

Danit Peleg et un modèle de sa collection 3D lors du défilé de fin d’année de Shenkar

En tous cas, Danit Peleg fait le buzz sur Internet, voir l’article en anglais sur le site Fashionista  ou en coréen !

Plus d’infos et un dossier de presse complet sur le site Danit Peleg