poésie israélienne

#Poèmes pour Yehoram [des gens, qui reviennent de la mer]

#Poèmes pour Yehoram [des gens, qui reviennent de la mer]

#Poèmes pour Yehoram est poème de Rita Kogan faisant partie du recueil  רישיון לשגיאות כתיב, Permis d’écrire avec des fautes traduit de l’hébreu au français par Esther Orner et Rachel Samoul. #Poèmes pour Yehoram [des gens, qui reviennent de la mer] Facile de reconnaître les gens qui reviennent de la mer. Ils sont fatigués, enivrés de(…)

Interrogations la nuit du séder, Yehuda Amichai

Interrogations la nuit du séder, Yehuda Amichai

C’est un poème qui provient du dernier recueil de poèmes publié en 1998 par Yehuda Amichai deux ans avant sa mort,           פתוח סגור פתוח, Ouvert, fermé, ouvert. Je n’ai trouvé aucune traduction en français et je l’ai donc traduit. Interrogations la nuit du Séder, Yehuda Amichai Ma Nishtana, pourquoi cette nuit est-elle différente(…)

Efrat Mishori, Où en sommes-nous ?

Efrat Mishori, Où en sommes-nous ?

Esther Orner et moi-même reprenons, après une longue interruption, la traduction à deux de poèmes en hébreu vers le français. Voici notre sixième traduction. Il s’agit de « Où en sommes-nous ? », עד היכן הגענו un poème d’Efrat Mishori tiré de son sixième recueil publié en 2019 : אישה נשואה ושירים בודדים, Femme mariée(…)

Existe-t-il, Nurit Zarchi

Existe-t-il, Nurit Zarchi

            Esther Orner et moi-même reprenons, après les fêtes, la traduction à deux de poèmes en hébreu vers le français. Voici notre cinquième traduction. Il s’agit de « Existe-t-il »,  מה יש un poème de Nurit Zarchi tiré du recueil L’âme est l’Afrique הנפש היא אפריקה. Nurit Zarchi est né à Jérusalem en octobre 1941 et a(…)

Le début de l’été, Maya Bejerano

Le début de l’été, Maya Bejerano

Esther Orner et moi-même continuons notre nouvelle aventure, la traduction à deux de poèmes en hébreu vers le français. Voici notre deuxième traduction de ce que j’espère deviendra un rendez-vous bimensuel : ראשית הקיץ, un poème inédit en hébreu de la poétesse Maya Bejerano. Le début de l’été A Dorine Après le bon repas préparé par(…)

Une maison, un poème de Tehila Hakimi

Une maison, un poème de Tehila Hakimi

Esther Orner et moi-même nous lançons dans une nouvelle aventure, la traduction à deux de poèmes en hébreu vers le français. Nous débutons ce que j’espère deviendra un rendez-vous bimensuel par la traduction de בית de Tehila Hakimi, qui est poétesse, écrivaine et ingénieure ! Ce poème a été publié en hébreu dans le journal(…)

Sédimentation, un poème d’Asher Zano

Sédimentation, un poème d’Asher Zano

J’ai lu sur la page Facebook de l’écrivain Shmuel T.Meyer  la traduction d’un très beau poème que lui-même avait lu sur la page d’un de ses amis poète, et dont il dit qu’il n’avait pas résisté longtemps à la nécessité de le traduire. J’ai obtenu l’autorisation du traducteur et de l’auteur Asher Zano pour publier(…)