La culture dans tous ses états

Sept chansons israéliennes nostalgiques sur l’automne

Sept chansons israéliennes nostalgiques sur l’automne

Voilà une nouvelle compilation de chansons israéliennes. Cette fois-ci, le thème est l’automne, stav, סתיו en hébreu. En Israël, c’est une saison quelque peu différente de l’européenne. Peu d’arbres qui perdent leurs feuilles et s’ils le font, c’est bien plus tard. Pas de feuilles aux couleurs rougeoyantes ou dorées. Je me souviens que pour moi(…)

Sept versions d’Adon HaSlihot

Sept versions d’Adon HaSlihot

Adon Haslihot est une prière que l’on dit pendant les slihot, pendant 40 jours du début du mois d’Elloul jusu’à Yom Kippour pour les communautés séfarades, et quelques jours avant Rosh HaShana pour les ashkénazes. Par Yonathan Razel 2. Par Etti Ankri 3. Par David D’Or 4. Par l’orchestre andalou d’Ashdod 5. Une interprétation très(…)

Le Monument à la Brigade du Néguev de Dani Karavan

Le Monument à la Brigade du Néguev de Dani Karavan

Le Monument à la Brigade du Néguev (אנדרטת חטיבת הנגב, Andartat Hativat HaNegev) est situé sur une colline à l’Est de Beer Sheva. C’est l’une des premières oeuvres de Dani Karavan (7 décembre 1930-29 mai 2021).  Conçu entre 1963 et 1968,  le Monument est dédié à la mémoire des membres de la Brigade du Néguev(…)

L’Hatikvah, revisitée par Noa Kirel et Omer Adam

L’Hatikvah, revisitée par Noa Kirel et Omer Adam

L’Hatikvah (« L’Espoir ») est l’hymne national israélien. Les paroles écrites à la fin du XIXe siècle par Naftali Hertz Imber, un poète juif de Zlochow (aujourd’hui Zoluchiv, Ukraine) mettent en avant l’espoir des Juifs de retourner sur la Terre d’Israël après 2000 ans d’exil pour devenir une nation libre et souveraine.   Omer Adam et Noa(…)

Erev shel Shoshanim, une chanson israélienne à l’incroyable destin

Erev shel Shoshanim, une chanson israélienne à l’incroyable destin

Erev shel Shoshanim ערב של שושנים est une chanson d’amour israélienne. Moshe Dor a écrit les paroles et Yosef Hadar, la musique. La chanson a d’abord été enregistrée en 1957 par Yaffa Yarkoni et un an plus tard, en 1958 par les Dudaïm. La version du duo devint la plus populaire. C’est une chanson qui(…)