Se mettre au vert

Fruits de la passion d’Israël

Fruits de la passion d’Israël

Le fruit de la passion, Passiflora edulis, appelé aussi passiflore ou fruit de pourpre est le fruit d’une plante grimpante très vigoureuse qu’on appelle aussi grenadille. J’adore ce mot, cette combinaison du mot grenade et le suffixe en ille, si féminin ! Les missionnaires qui l’ont découvert au Brésil au XVIe siècle lui ont donné(…)

Flamboyants de Tel Aviv

Flamboyants de Tel Aviv

Vers le mois de juin, les flamboyants de Tel Aviv se mettent à… flamboyer, exposant leur floraison d’un rouge soutenu. Il y en a un peu partout dans la ville. Je connais surtout ceux du Boulevard Rothschild. Ils sont particulièrement photogéniques ! Et trés utiles car ils donnent beaucoup d’ombre (on les utilise aussi dans(…)

Impressionnant Ficus sacré à Tel Aviv

Impressionnant Ficus sacré à Tel Aviv

Tel Aviv est une ville verte. Beaucoup d’essences d’arbres différents, des fleurs et de la végétation dans les jardinets autour des maisons, enfin, ceux qui n’ont pas été transformés en parking. Sur les boulevards, de nombreux ficus qui poussent vite et qui donnent beaucoup d’ombre. Pourtant, on ne les plante plus car ces arbres sont(…)

5 photos époustouflantes de nuages d’oiseaux

Le talentueux photographe israélien Tsafrir Nir a capturé ce mois de janvier dans le ciel d’Israël un spectacle époustouflant, des nuages d’oiseaux qu’on appelle aussi du joli mot de murmuration.     Voir aussi : Quelques oiseaux vus en janvier en Israël 5 photos d’oiseaux vus en Israël cet hiver Une chouette histoire israélienne    (…)

5 photos d’oiseaux vus en Israël cet hiver

Mon amie Diana Elbaum a une passion ornithologique. Voici 5 des photos d’oiseaux tant migrateurs qu’endémiques qu’elle a photographiés cet hiver dans la Vallée du Jourdain et le long de la côte méditerranéeenne près des piscines du kibboutz Maagan Michael. 1. La spatule 2. La cigogne noire 3. Le martin-pêcheur pie 4. Un gorge bleu(…)

Quelques oiseaux vus en janvier en Israël

Je dois vous avouer que l’ornithologie et moi, c’était pas gagné. Je suis très myope et c’est un handicap pour distinguer de loin des animaux volants. En plus, si j’ai des jumelles, je n’arrive jamais à bien les régler et les images sont toujours floues. Mais voilà j’ai des amis, j’ai nommé la Famille Elbaum,(…)