Le Carnaval de Pourim, l’Adloyada à Tel Aviv

Share

Bientôt Pourim, l’ambiance est à la fête. A Tel Aviv, pendant des années, il y avait un défilé de chars, une fête populaire et un concours de beauté de la reine Esther. Le premier Carnaval de Tel Aviv a eu lieu à Pourim en 1912  sous l’impulsion du professeur  d’arts plastiques Avraham Aldema qui enseignait dans le premier lycée de Tel Aviv, la Gymnasia Herzleyia. Ce professeur prônait les vertus éducatives de l’optimisme et de la fête, un pionnier de la pensée positive! Le projet fut orchestré par Barouch Agadati, une personnalité de l’époque, danseur et chorégraphe.

En 1932, on organisa un concours pour donner à ces réjouissances un nom plus lié à la tradition juive et le nom d’Adloyada עד לא ידע fut choisi d’après une formule rabbinique:   מסכת מגילה, דף ז’ עמוד ב מיחייב איניש לבסומי בפוריא עד דלא ידע בין ארור המן לברוך מרדכי

On peut boire à Pourim ad lo yada, jusqu’à ne plus différencier entre Béni soit Mordechai et maudit soit Haman.

Lors des premières Adloyada, le maire de Tel Aviv, Meïr Dizengoff paradait à cheval en tête du défilé.

 

Voici des extraits du documentaire réalisé pour les 100 ans de Tel Aviv Une légende sur le sable  אגדה בחולות du réalisateur Yaakov Gross, 100 minutes de film sur les 40 premières années de Tel Aviv. Pourim en 1928 en 1932, en 1933 et 1934. 

En 1933, beaucoup de chars de l’Adloyada eurent pour thème la lutte contre le nazisme et notamment une croix gammée dans une cage.

 

Aujourd’hui, il n’y a plus d’Adloyada à Tel Aviv mais Holon a pris la relève.

Pourim sameah!

 

 

 

     
Share