En marchant, en écrivant : Egarements et digressions

A propos du projet Tel Aviv, en marchant, en écrivant Assise sur un banc, Gan Gordon, – qui ne se trouve pas dans la rue Gordon mais au coin d‘Arlozoroff et de Weizmann (le premier Président de l’Etat dd’Israël) -, j’observe les chats qui déambulent sur la sculpture. L’un d’eux me fixe intensément. C’est un mémorial,(…)