Emue par une publicité israélienne sur le Séder de Pessah

Partagez C’est connu, j’ai la larme facile. C’est dans mes gènes. Les Samoul pleurent pour un rien. On parle d’amour, de liens familiaux. Je vois un enfant dans la rue courir vers sa grand-mère et me voilà la larme à l’oeil.  Mes enfants se moquent de moi régulièrement. Attention, Maman va pleurer. A l’école, aux fêtes(…)