50 faits sur la fête de Chavouoth

WhatsAppEmailPrintPartagez

Pour ce billet de Chavouoth, j’ai glané des informations un peu partout et je les ai liées en bouquet pour vous.

    1. Chavouot est l’une des trois fêtes de pèlerinage avec Pessah et Souccot
    2. La fête débute en 2017 le mardi 30 mai à la tombée de la nuit jusqu’au lendemain soir
    3. En Diaspora, la fête dure un jour de plus
    4. Chavouot שבועות veut dire Semaines
    5. Cette fête commémore le don de la Torah
    6. A la synagogue, on lit les Dix commandements
    7. Cette fête a lieu 50 jours après Pessah, après la Pâque
    8. C’est la fin du décompte du Omer
    9. La date de la fête est le 6 du mois de Sivan   ו‘ בסיון et le 7
    10. Sivan est le neuvième mois de l’année hébraïque
    11. Sivan est aussi un joli prénom en hébreu (bisous à toutes les Sivan)
    12. On dit que le 6 sivan est le jour où Moïse fut sauvé des eaux
    13. C’est le jour de naissance du roi David
    14. Ce fut aussi le jour de sa mort
    15. On lit le Livre de Ruth
    16. Ruth, la Moabite, a suivi sa belle-mère Naomi et a adhéré au destin du peuple juif
    17. Ruth est l’ancêtre du roi David et donc du Messie
    18. Le Baal Shem Tov, le fondateur du hassidisme est mort un six sivan, en 1760
    19. C’est la fête de la récolte, Hag HaKatsir
    20. A partir de Shavouot, la nouvelle récolte pouvait entrer au Temple
    21. Deux pains étaient apportés au Temple
    22. Pour Shavouot, certains décorent les halot, les pains, d’une échelle
    23. La valeur numérique du mot échelle et du mot Sinaï est la même
    24. C’est la fête des prémices, Yom HaBikourim
    25. On apportait au Temple en offrandes les nouveaux fruits
    26. Ce devait être les nouveaux fruits des sept espèces, blé, olive, orge, datte, raisin, figue, grenade
    27. Certains mangent des produits lactés à Chavouot, gâteau au fromage ou couscous au beurre
    28. Cette coutume viendrait du fait que la Torah est comparée au lait
    29. Le cottage est le fromage préféré des Israéliens
    30. La vache israélienne de l’année 2012 s’appellait Souffa, elle était du kibboutz Karmia et donnait  21 400 litres de lait par an
    31. Les synagogues sont décorées de fleurs, souvent de roses
    32. On étudie la Torah toute la nuit, c’est le Tikkun de Shavouot
    33. A Jérusalem, après la nuit d’étude, les Juifs vont au Kotel, au Mur
    34. La pentecôte chrétienne est célébré 50 jours après Pâques
    35. Le mot Pentecôte veut dire en grec cinquantième
    36. C’est une coutume de s’asperger d’eau le jour de Shavouot
    37. A.D. Gordon, l’un des penseurs les plus importants du sionisme est né le jour de Shavouot et a donné son nom à l’école où allait Anaël
    38. A Shavouot, de nombreuses nuits d’étude sont organisées dans les synagogues, les théâtres notamment au Tsavta à Tel Aviv, chez des particuliers.
    39. On appelle aussi cette fête comme les deux autres fêtes de pèlerinage : Atseret, assemblée
    40. La production de lait en 201% en Israël a été de 1 million 474 milles litres de lait
    41. Cette fête agricole est très marquée dans les kibboutzim
    42. C’est la coutume de s’habiller en blanc
    43. Dans les jardins d’enfants en Israël, les enfants sont habillés de blanc, et portent une couronne de fleurs
    44. Des activités pour toute la famille auront lieu à la Tahana
    45. L’histoire de Boaz, Ruth et Noémi a inspiré de nombreux peintres: Jordaens, Rembrandt, Millet, Chagall
    46. Agnès Varda a réalisé un film que j’adore : Les glaneurs et la glaneuse

 


Documentaire -Les Glaneurs et la Glaneuse 1/4 by nature-boy-79
47. Entre Pessah et Shavouot,  on ne se marie pas sauf le jour de Lag Ba’Omer

48. Dans certaines communautés, on lit une Ketouba, un contrat de mariage entre Dieu et Israël

49. Au lendemain de Shavouot s’ouvre la saison des mariages

50. Victor Hugo, dans son poème Boaz endormi écrit

Immobile, ouvrant l’œil à moitié sous ses voiles,

Quel Dieu, quel moissonneur de l’éternel été,

Avait, en s’en allant, négligemment jeté

Cette faucille d’or dans le champs des étoiles.

Bonne fête de Shavouot!

©Rachel Samoul