Israël : 7e jour – La vie quotidienne sous les missiles

WhatsAppEmailPrintPartagez

7e jour et ça ne s’arrête pas encore.

Ce matin, je suis surtout préoccupée par ce qui s’est passé à la synagogue de la Roquette à Paris.

Dans le Sud du pays

Et par ce que tous les habitants du Sud subissent.  Mon amie d’Ashdod, Stéphanie Courouble Share témoigne :

7e jour d’enfermement pour mes enfants et moi, (peut être 8, je ne sais plus). Une moyenne de 6-7 alertes par jour, plusieurs explosions à chaque fois. Je n’ai pas trop le moral, ni le temps pour écrire souvent. Je préfère m’occuper de mes enfants.

Je déplore les civils morts à Gaza. Je ne crois pas qu’il y ait une armée plus civilisée qu’une autre. La guerre est la guerre : moche et sale. Aucune justification n’est possible, seule la tristesse. Par contre, les civils du Sud d’Israël vivent depuis une décennie sous la menace constante des tirs de roquettes provenant du Hamas et d’autres groupes islamistes radicaux de la bande de Gaza. Il s’agit d’une violation du droit international humanitaire. Il faut qu’elle cesse.

C’est tombé tout près de chez nous. J’en tremble.

La vie des enfants dans le Sud du pays

J’apprends que deux enfants ont été blessés.

On s’habitue, c’est tout

Sinon, pour moi, grâce à la décision de continuer ma vie comme si de rien n’était, je suis beaucoup plus détendue à moins que je ne commence à m’habituer. Quelle horreur !
Donc, écriture du 6e jour, petit déjeuner avec une amie, réunion de travail, courses au Shouk HaCarmel. Passage vers 16 heures chez mon amie Esther Orner avant de rejoindre le Palais des Thés.
A 17 heures, alerte. Chez Esther, c’est facile, comme elle habite au second étage, on doit juste sortir de l’appartement et rester sur le palier. On est presque contente de vivre cette expérience ensemble. Grosse explosion. Vérification sur WhatsApp si tout le monde va bien. On apprend quelques minutes plus tard que deux missiles ont été interceptés au-dessus de Tel Aviv. Je ne le répèterai jamais assez : merci Dôme de Fer !

Le 14 juillet, bal populaire à Tel Aviv

Nous sommes le 14 juillet. Un bal populaire a été organisé par l’ambassade de France en Israël sur l’esplanade devant l’Institut français sur le boulevard Rothschild. Beaux discours d’amitié entre le peuple israélien et le peuple français par Patrick Maisonnave, l’ambassadeur de France et Ron Huldaï, le maire de Tel Aviv et très bonne ambiance.

Cessez-le-feu ?

De plus en plus de rumeurs de cessez-le-feu négocié par l’Egypte mais aux dernières nouvelles, le Hamas n’en voudrait pas.
Une mariée se protège pendant un tir de missiles - Tel Aviv (Photo: Avraham Rubenstien) YNET

Une mariée se protège pendant un tir de missiles – Tel Aviv (Photo: Avraham Rubenstien) YNET