Un mois de novembre pluvieux en Israël

WhatsAppEmailPrintPartagez

Huit jours d’affilée de pluie à Tel Aviv en novembre 2011. Un record. Le mois de novembre le plus pluvieux depuis 1994. La pluie est tombée principalement sur la côte. Malheureusement les précipitations étaient moins abondantes dans le nord du pays et le niveau du Lac de Tibériade n’a pas vraiment augmenté. Enfin, la nappe aquifère de la côte s’est refait une santé. Je dois dire que j’ai eu du mal. Depuis mes dix années passées en Belgique, ma tolérance à la grisaille est pratiquement nulle.  Il a fait dix-huit degrés et j’étais frigorifiée. Les maisons en Israël sont pour la plupart mal isolées et les systèmes de chauffage peu performants. J’ai, habitant un dernier étage, eu comme chaque année pluvieuse mon lot d’infiltration d’eau. Je n’ai pas à me plaindre. Chez mes charmants voisins, c’étaient carrément l’inondation. Les égouts non plus ne sont pas vraiment performants. Donc, si vous êtes un piéton en Israël un jour de pluie, gare à certains automobilistes qui se font un plaisir d’accélérer dans les flaques pour vous arroser!

Exemple de flaque:

Flaque, Carmelit, Tel Aviv

La rue Gordon au coin de Dizengoff se transforme en wadi, en oued!

Wadi Gordon au coin de Dizengoff

Mer agitée et vent entre Tel Aviv et Jaffa:

Le port de Jaffa:

Nuages et éclaircie, Port de Jaffa

Et de toute façon, pluie ou soleil, j’ai envie de voir la vie en rose…