Scènes de la vie quotidienne à Tel Aviv en… 1961

WhatsAppEmailPrintPartagez

Comme nous sommes le mois de Shevat et que Tou Bishevat, le nouvel an des arbres, s’approche, j’avais l’intention de consacrer mes billets à la nature et à cette fête. Mais les voies de l’Internet sont surprenantes et m’ont mené par hasard à ce film sur la vie quotidienne à Tel Aviv alors que je cherchais pour un tout autre projet de l’information sur Joseph Kosma, ce Juif hongrois essentiel à la culture française, le compositeur qui a travaillé avec Jacques Prévert et qui a écrit la musique de chansons comme les Feuilles Mortes, et de films comme Les Enfants du Paradis.

Le film a été tourné en 1961 et montre tous les aspects de la vie quotidienne à Tel Aviv. Bien sûr, il n’y a aucune tour, la Tour Shalom ne sera terminée qu’en1965, les arbres sur Sderot Rotshild ne sont pas aussi grands qu’aujourd’hui mais l’ambiance est très similaire, le marché, la culture, le dynamisme et la plage. Cette culture de la plage avec déjà les matkot, ce jeu de raquettes insupportable, et du surf. Les vagues devaient être encore plus incroyables qu’aujourd’hui puisque les brise-lames n’étaient pas encore construits.
On voit les bâtiments de style Le Corbusier sur la rue Ibn Gvirol pas encore défigurés par les trissim, les volets en plastisque. On voit le tout début du chantier de DIzengoff Center. On voit l’envie de vivre, de construire et de s’amuser!

Le film dure plus de 14 minutes et n’a pas de son mais je conseille aux amoureux de Tel Aviv de prendre la peine de le voir et d’identifier les lieux. Il aurait pu s’appeler 100 raisons d’aimer Tel Aviv en 1961.

retrouver ce média sur www.ina.fr

Décidément, je suis d’une humeur nostalgique et je ne résiste pas à partager avec vous une vidéo où Yves Montand dit et chante Les Feuilles Mortes, paroles de Jacques Prévert et musique de Joseph Kosma qui m’a conduit vers le film sur Tel Aviv…